Changes l’idée que tu te fais de ton entreprise !

Pour conduire le changement de fond dans son entreprise, il est nécessaire que le dirigeant, le patron soit prêt ! Un changement important demande de l’implication de tous, à commencer par le dirigeant.

Et comment être prêt sinon en visualisant, en imaginant où il veut emmener l’entreprise ? Comment se préparer s’il ne sait pas où aller ?

Quand j’entends “Conduite du Changement”, je me pose des questions sur le coaching individuel du dirigeant.

Exemplarité

Un client m’a demandé d’intervenir en conduite du changement, un vrai changement de fond. Il n’a pas voulu entendre parler de coaching individuel pour préparer le changement dans ses croyances, dans sa vision de l’entreprise, pour son exemplarité.

J’ai pu former plusieurs strates de l’entreprise puis coacher quelques membres du comité de direction réticents au changement. La finalité était d’installer le Lean.

Le dirigeant n’a pas été capable de garder le cap. Son ancienne vision, sa dernière façon de manager revenaient rapidement. L’exemplarité a été valable 10 semaines.

Depuis, tout a été abandonné. Le chiffre d’affaires a progressé, il n’était plus temps de conduire le changement. Dommage, cela renforce mes convictions et mes résultats.

Et pour son entreprise, c’est partie remise…

Heureusement les autres dirigeants comprennent cette problématique d’exemplarité. Désormais, nous ne bossons plus pour un dirigeant qui refuse de se faire coacher individuellement. Ce sont précisément eux qui ont le plus besoin de nos services.

Les résistances au changement

Dans le cas du dirigeant précédent, le fait de se faire coacher était trop “dangereux” en terme de légitimité.

Voir cet article sur les croyances du dirigeant.

La plus grande résistance, c’est le facteur humain dans l’intégralité de l’entreprise. Il est nécessaire d’avoir l’adhésion de tous et pas seulement, un accord mou, où le non-verbal dit “causes toujours !”.

Sortir de sa zone de confort, une fois, c’est déjà dur.

Sortir de sa zone de confort tous les jours, tout le temps, jusqu’à ce que cela devienne une nouvelle zone de confort, demande un effort permanent.

Si l’exemplarité de la Direction (dirigeant, CoDir, Chefs…) n’y est pas, l’implication tombe IMMEDIATEMENT.

Le nerf de la guerre : changes l’idée que tu te fais de ton entreprise

Quand tu acceptes le changement à ton niveau, tu peux accepter le changement autour de toi. Et  tu peux devenir exemplaire. Tu y crois. Tu sais où tu vas, tu visualises ta réussite. La transformation profonde de tout cet univers autour de ton entreprise, c’est toi le moteur.

Visualises comment sera ton entreprise demain, comment fonctionnent les équipes, ton comité de direction, tes managers… Comment se passent les chantiers, les bureaux, les comportements, l’entraide…

Le coach intervient en individuel et permet de tout envisager. Il apporte de la bienveillance, même avec des idées folles, il ne juge pas. Il autorise des rêves et vous aide à visualiser ce futur, à comprendre les enjeux et ce que vous désirez vraiment. C’est la première marche, la clef de ce changement de fond.

Conclusion

Un changement de fond d’une entreprise nécessite un changement des croyances, des habitudes du dirigeant, du comité de direction, des managers. L’exemplarité du dirigeant puis de tous est essentielle.

Chaque personne avec une équipe se doit d’être motrice. Et pour ce faire, c’est le coaching individuel avant le teambuilding qui prime.

Mettre en route les “machines” individuelles pour lancer l’ensemble des wagons.

La composante humaine est la clef de ce changement profond. Le facteur humain est la plus grande source d’échec. Le coaching du dirigeant compose les fondations de la démarche.

Pour en savoir plus, un livre intéressant.