Au pays du coaching professionnel, 9 clients (coachés) sur 10 ont une idée fausse sur le coaching. Ici j’aimerais tirer au clair sur notre champ et notre manière d’intervenir.

Combien de temps ?

Seul avec son coach :

  • 1 fois, exceptionnel : intervention sur un sujet ultra-précis
  • Plusieurs fois, fréquence définie entre coach et coaché
  • De manière récurrente, tous les 10 jours, les mois…
  • 10 minutes à 2h
  • Toujours avec un contrat écrit précis, rappelant les éléments clés en terme de facturation, paiement, nombre de séances, objectifs, déontologie…

En Team-building :

  • C’est exactement pareil !
  • 1 jour à 3 jours en continu
  • Tous les ans, les 6 mois…
  • Et le contrat écrit !

Le coaching Professionnel, pour faire quoi ?

Traiter :

  • une situation professionnelle individuelle
  • une situation managériale
  • une situation organisationnelle

Et c’est quoi ?

C’et un processus d’aide et de co-construction (associer le coaché dans un processus de création de ses propres solutions / réponses). C’est aider l’autre à se débrouiller seul.

Le coach a la conviction que la solution au final est celle que le coaché s’approprie et accepte pleinement.

Le coach va travailler avec le coaché en respectant tout son système de références, de croyances. Le coach va juste générer l’étincelle, l’énergie qui va permettre au coaché d’avancer.

C’est cette démarche qui est utilisée en coaching professionnel.

Pour résumer :

Souvent le client vient nous voir en pensant que nous allons lui amener des solutions. Nous ne sommes pas formateurs dans ce contexte, ni consultants.

L’idée, c’est de permettre au coaché d’avancer, avec des solutions, des idées, des voies qui lui sont propres. Il les assimilera et les adoptera facilement. C’est quand même plus facile d’accepter d’avancer quand c’est nous (clients) qui décidons !

Parfois nous apporterons un peu de compétences complémentaires pour débloquer des situations, créer l’étincelle qui permet d’avancer. La limite d’apport est à 20% du temps, pas plus.

C’est le principe de la canne à pêche et du poisson. Vous voulez que je vous nourrisse comment ?

J’apporte du poisson, je règle un besoin une fois. Vous êtes dépendant de moi.

Je vous offre une canne à pêche et vous devenez autonome pour vous nourrir.

Le coaching professionnel, c’est pareil. L’idée n’est pas de vous rendre dépendant de nous. C’est de vous armer pour trouver vos propres solutions qui vous conviennent.

Pour nous contacter et en discuter avec nous, c’est ici.

Un article de plus : Etre coach, c’est de l’adaptabilité et de la créativité.

Un livre pour approfondir